La collation du coucher

Des études récentes ont montré que le plus important dans la collation du coucher, ce n’est pas le moment du repas, mais le choix d’aliments.

collation-coucher

Une petite collation du coucher ?

Une étude publiée en 2014 dans le British Journal of Nutrition a trouvé que consommer 30 g de whey ou de caséine 30 minutes avant le coucher peut stimuler la dépense énergétique au repos (ou quantité de calories requise par le corps quand il n’est pas actif) le matin suivant. Une autre étude publiée dans la revue Medicine and Science in Sports and Exercise a découvert que la consommation de 40 g de caséine trois heures et demie après la séance, mais 30 minutes avant le coucher, stimule la synthèse protéique pendant le sommeil.

Une étude de 2015 de l’université de Maastricht aux Pays-Bas a aussi montré que, par rapport à un groupe sous placebo, les sujets consommant 28 g de protéines et 15 g de glucides tous les soirs au coucher étaient plus forts et affichaient des muscles plus gros après 12 semaines. Une bonne collation en soirée sera composée de protéines maigres et de glucides complexes sains comme du fromage blanc de campagne ou du yaourt grec avec des fruits, une protéine en poudre avec du lait et des céréales complètes ou un sandwich au beurre de cacahuètes sur du pain aux graines germées.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *